0

Pourquoi il ne faut pas penser régime quand on veut mincir !

L’été est fini…Terminé donc le calvaire de se mettre en maillot de bain à la plage et d’afficher son corps disgracieux devant tout le monde !

Mais ce n’est que partie remise…L’été prochain, il faudra remettre ça. A moins de se reprendre en main pour de bons et de se lancer dans une perte de poids saine et surtout durable.

La première habitude que l’on met en place quand on veut maigrir, c’est celle du régime. Un régime alimentaire vise à réduire l’apport calorique afin de forcer le corps à puiser dans les réserves de graisse.

La perte de poids expliquée simplement

Pour être très schématique et très bref, on peut résumer le processus de la perte de poids de la manière suivante :

Pour fonctionner, le corps a besoin d’énergie. Respirer, réfléchir, maintenir la température corporelle, marcher, bouger son bras, etc. demandent de l’énergie.

C’est ce qu’on appelle le métabolisme, c’est-à-dire l’ensemble des réactions chimiques qui sont nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

Le métabolisme de base est la première source de dépense. Ce sont les fameux besoins journaliers (environ 2’000 calories pour un adulte en moyenne).

Le rôle de l’alimentation est simple : Fournir les calories dont le corps a besoin ainsi que les nutriments (protéines, vitamines, minéraux, etc.)

Quand l’apport d’énergie est supérieur aux dépenses caloriques, le corps stocke l’excès sous forme de graisse. A l’inverse, si les dépenses caloriques sont supérieurs à l’apport, le corps va devoir puiser dans ses réserves de gras.

Quand on apprend ça, le premier réflexe logique est d’envisager un régime drastique avec une augmentation des dépenses : Manger extrêmement peu et faire du sport…le déficit calorique serait énorme et donc la perte de poids rapide ? Et bien non !

Si le déficit calorique est trop important, le corps va ralentir le métabolisme afin de s’économiser au maximum. Plus de fatigue, perte de motivation et surtout difficulté à perdre du poids ! Le métabolisme de base va ralentir et vous brûlerez moins d’énergie au repos !

C’est pour cette raison que les régimes drastiques ne sont jamais intéressants sur la durée : A court-terme, ils permettent de faire perdre un peu de poids mais leurs résultats sont catastrophiques sur la durée. Une privation de nourriture entraîne aussi une frustration, ce qui rend l’expérience encore bien plus compliquée.

Le site Qivafit a réalisé un dossier sur les risques des régimes drastiques pour maigrir et pourquoi il faut privilégier une perte de poids rapide mais saine, que nous vous invitons à lire dès maintenant !

Pas de régime mais faire attention à son alimentation

Pas de régime au sens strict ! Mais pour maigrir, il va falloir réduire son apport calorique d’une manière ou d’une autre. Le meilleur conseil que l’on puisse vous donner, c’est de manger de tout en faisant attention aux quantités.

Vous pouvez manger de la pizza, des burgers ou des lasagnes mais pensez à manger moins que d’habitude.

Une pizza achetée dans le commerce comprend environ 900 calories. Cette charge représente presque la moitié des besoins caloriques journaliers pour un adulte.

Mais si à la place de manger une pizza entière, vous vous contentez d’une demi-pizza, la charge calorique n’est plus que de 450 calories environ.

Réduire les quantités plutôt que de bannir un aliment évite la frustration : On aime tous manger de la pizza, des glaces, des frites et des gâteaux…aucune raison de se priver si on fait attention aux quantités !

N’oubliez pas cependant qu’une bonne alimentation, ce n’est pas seulement une alimentation qui fait perdre du poids mais c’est aussi et surtout une alimentation qui fournit le corps en aliments dont il a besoin !

Et le sport dans tout ça ?

Le sport joue un rôle important dans le processus de la perte de poids. Comme expliqué précédemment, le déficit calorique s’appuie à la fois sur une diminution de l’apport mais aussi sur une augmentation des dépenses.

L’activité physique vise donc à fournir une aide complémentaire dans la perte de poids, ce n’est pas le facteur principal mais c’est une aide qui est toujours le bienvenue.

Notez qu’au-delà d’aider à mincir, le sport a d’innombrables bienfaits sur la santé comme le démontrent ces articles :

http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/sports-activites-physiques/bienfaits-generaux-lactivite-physique/quels-sont-benefices

https://www.pourlascience.fr/sd/medecine/les-bienfaits-du-sport-sur-la-sante-7684.php

 

cuilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *