0

Comment lutter contre le stress efficacement : nos 10 astuces !

La meilleure façon de réduire le stress est, bien sûr, d’identifier la source et s’en débarrasser.
Si seulement c’était toujours possible…

Vous pouvez essayer d’éviter les gens qui vous stressent, de dire « Non » aux choses qui vous stressent, ou d’essayer d’en faire moins.
Malheureusement, c’est souvent simplement irréalisable… Sinon vous l’auriez déjà fait.

Par conséquent, voici 10 techniques que vous pouvez utiliser pour traiter le stress que vous ne pouvez pas vous éviter.

10 astuces pour lutter contre le stress

1. Avoir mieux conscience de son stress

C’est l’étape que la plupart des gens oublient.
Pourquoi ? Parce qu’on a l’impression de déjà connaitre la réponse.
Mais parfois les situations, les signes physiques et les émotions qui accompagnent l’anxiété ne sont pas si évidents sur le moment.

Voici quelques symptômes communs du stress et de l’anxiété :

  • Transpiration excessive.
  • Vertige.
  • Tension et douleurs musculaire.
  • Fatigue.
  • Insomnie.
  • Tremblement.
  • Une bouche sèche.
  • Maux de tête.

Ainsi, essayez de garder une sorte de ‘ journal de l’anxiété et du stress’, qu’il soit réel ou virtuel.
Quand vous sentez-vous inquiet et stressé, et quels sont ces signes physiques d’anxiété ?
Quand vous saurez identifier ce qui vous stresse et comment vous réagissez, vous saurez quand utiliser les techniques ci-dessous.

2. Le simple pouvoir de votre respiration

L’esprit et le corps communiquent entre eux.
Par exemple, forcez-vous à avoir confiance en vous… Et vous vous sentirez plus confiants.

C’est pareil avec l’anxiété : prendre conscience du contrôle de la respiration renvoie un message à l’esprit.
Ainsi, quand vous êtes stressé ou anxieux, cela s’accompagne souvent d’une respiration peu profonde, rapide. Essayez de changer consciemment votre respiration pour quelle soit plus détendue, qui est habituellement plus lente et plus profonde.
Vous pouvez compter lentement en aspirant et en expirant tout en mettant votre main sur votre estomac afin de bien sentir les effets de votre respiration.

3. Éviter les décharges d’émotions

homme-stresséCertaines de nos façons de réagir face au stress sont construites sur des conceptions fausses quant au fonctionnement de l’esprit.
Le fait de se « décharger », c’est à dire de libérer ses émotions dans un torrent de colère larmoyante et émotionnelle – en est un bon exemple.
On pense généralement que les émotions doivent être ‘libérées’ pour les apaiser.
C’est tout simplement faux.
Une décharge émotionnelle peut en réalité faire qu’elle soient plus puissantes, plutôt que de leur permettre de s’apaiser.

Cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas parler à d’autres de ce qui se passe ; seulement, cette libération émotionnelle ne doit pas prendre la forme d »une explosion d’émotion à l’état brut.

 

4. Travailler son état d’esprit

Une façon de traiter le stress est de changer la façon avec laquelle vous pensez à ce qui vous stresse.
Vous pouvez faire ceci en repensant aux tâches anxiogènes que vous devez faire.
Par exemple, passer un oral peut être angoissant, mais d’un autre côté, c’est une chance de démontrer votre expertise à d’autres personnes.
Dans le cadre d’une étude sur la façon de combattre le stress, on a demandé à des banquiers de regarder une vidéo sur le thème « le stress nous rend meilleur », qui suggérait notamment que l’on travaille mieux sous pression.
Par exemple, le Commandant “Sully” Sullenberger a posé son avion de ligne endommagé sur l’Hudson River et Winston Churchill a mené la Grande-Bretagne vers la victoire lors de la Seconde Guerre mondiale. Parmi les participants, ceux qui avaient vu la vidéo « le stress nous rend meilleur » ont vraiment développé une mentalité sur le stress plus positive. Ceci les a mené à rapporter de meilleurs résultats au bureau et moins de problèmes psychologiques au cours des deux semaines ultérieures.
De plus, penser que le stress améliore la performance a été associé à des niveaux inférieurs de cortisol, une hormone étroitement associée à la réponse au stress.
Autrement dit, la réaction physiologique des gens au stress était meilleure quand ils ont approuvé l’idée que le stress nous rendait plus performant.

5. Accepter ce qui ne peut pas être changé

Parfois, cependant, essayer de trouver le déclencheur d’une situation stressante peut être difficile.
Certaines situations sont ce qu’elles sont et il n’y a aucune façon d’y penser différemment.
Dans ce cas-là, il vaut mieux simplement accepter la situation, plutôt que de la combattre.
L’accepter ne signifie pas qu’elle est juste, que vous êtes heureux de la vivre, ou encore que vous l’ignorez.
Elle ne signifie pas non plus que vous abandonnez.
Pensez plutôt que la situation ne peut pas être changée et que tout effort pour la changer est vain. De même, n’essayez pas d’imaginer comment les choses auraient pu être si elles avaient été différentes.

6. Soyez occupé, mais pas trop non plus…

femme stress au travail
Le problème, c’est que l’anxiété et le stress vous laissent moins motivé pour vous engager dans des activités divertissantes.
Quand il est libre, l’esprit a tendance à errer, souvent vers les inquiétudes.
Une des réponses est d’avoir une liste d’activités que vous trouvez agréable prête à l’avance. Quand l’anxiété apparait lors d’un temps mort, vous pouvez partir et faire quelque chose pour vous occuper l’esprit.
Essayez d’avoir des choses dans votre liste que vous savez agréables et facile à commencer.
(Avertissement : être trop occupé n’est pas une bonne idée… Vous voulez être occupés, mais pas non plus vous créer davantage de stress).

7. Traiter les pensées indésirables

Une grande partie du stress quotidien auquel nous faisons face est le résultat de pensées indésirables que nous avons en tête.
Cela va de choses aussi simple que « ai-je bien éteint la gazinière ? » jusqu’aux soucis concernant l’avenir.
Il y a un certain nombre de techniques pour se débarrasser de pensées indésirables, en voici quelques unes :

  • La technique de la « période d’angoisse ». Des chercheurs ont demandé à ceux qui avaient des pensées anxieuses persistantes de reporter leur inquiétude pendant 30 minutes jusqu’à un moment qui constituerait leur « période d’angoisse ». Ce report peut vous permettre d’oublier vos inquiétudes pour le reste du temps.
  • Écrivez-les. L’écriture de vos pensées les plus profondes et des sentiments peut vous aider à réduire des pensées indésirables récurrentes.

8. Technique de relaxation musculaire facile

relaxation-stressLa thérapie de relaxation la plus commune que le psychologue puisse vous enseigner vous est peut-être déjà familière.
Il implique mentalement de penser aux muscles de votre corps, en les raidissant puis en les relâchant. C’est aussi simple que cela.
Et, avec la pratique, il deviendra plus facile de sentir lorsque vous serez inquiets et que les muscles deviennent tendus.
L’étape suivante est de passer directement à la phase de relâchement des muscles.

Ensuite, vous apprendrez à associer certains indices, à générer du calme et atteindre un état détendu.
Vous apprendrez alors à vraiment vous détendre rapidement.
Finalement, vous pratiquerez votre technique de relaxation dans des situations réelles générant du stress.

9. Faire un peu d’exercice

Une des meilleures façons de combattre le stress et l’anxiété est l’exercice physique.
Des études sur des souris, par exemple, ont démontré que le sport réorganise le cerveau pour qu’il soit plus résistant contre le stress (Schoenfeld et al., 2013). Le sport inhibe les neurones actifs dans les régions du cerveau que l’on pense être importantes dans le mécanisme du stress (hippocampus ventral).
Des études sur des humains montrent que l’exercice physique a un effet protecteur d’une durée relativement longue contre l’anxiété (Smith, 2013 ).
Des exercices d’intensité aussi bien faible que moyenne ont démontré une réduction de l’anxiété.
Cependant, ceux faisant du sport à fortes doses vont probablement ressentir les plus grands effets de la diminution d’anxiété, particulièrement parmi les femmes (Cox et al., 2004).

10. Dormir suffisamment

Le stress et l’anxiété peuvent mener à un sommeil peu réparateur.
Apprenez donc la meilleure technique donnée par les psychologues pour aider les personnes à bien dormir.
Elle est appelée : Thérapie de Contrôle du Stimulus (Morin et al., 2006).
Vous serez heureux d’apprendre qu’elle consiste en six étapes directes. Si vous suivez celles-ci, vous devriez améliorer votre sommeil.

 

cuilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *