0

Comment se raser les jambes sans se faire mal ou saigner ?

Je vous l’accorde, le titre est un peu glauque. Mais avouez que ce n’est pas franchement glam de se retrouver les jambes en sang comme si on sortait tout droit d’un clip de Mylène Farmer, alors qu’on a juste voulu se débarrasser de nos gros poils ? Comment se raser sans avoir à essuyer ses multiples entailles pendant une demi-heure ? A force d’avoir l’impression de fêter Halloween toutes les semaines dans ma douche, je me suis décidée à trouver de vraies solutions et je vous dis tout sur ce qui marche vraiment !

Comment se raser les jambes sans se faire mal ou saigner ?

L’épilation à tout prix ?

J’ai longtemps fait partie de cette école, fière de s’épiler et certaine d’avoir la science infuse : « Se raser les jambes ? Mais après tu vas avoir des poils tous durs et qui vont repousser comme la barbe de ton père« . Oui, mais en même temps, en s’épilant, on n’a jamais eu d’effet définitif non plus ! Et la douleur ! Est-ce qu’on en parle ? J’ai écris un article il y a plus d’un an sur un épilateur génial, le Silk Epil 9. Je n’en pouvais plus de la cire, de toutes ces bandes qui collaient, et des jambes qui restaient dégueu juste après. Alors je suis passée à l’épilateur et c’est vrai que celui dont je vous parlais est génial ! L’idéal, à mon avis, est le laser dermato, mais les prix ne sont pas vraiment abordables surtout pour cette zone.

 

Depuis, je suis devenue feignante bienveillante envers moi-même, et le slogan « souffrir pour être belle » ne fait plus partie de ma vie ! Se raser, ça prend 30 secondes et ça ne fait pas mal ! Oui, on doit le faire plus souvent mais quand on a des jambes d’un kilomètre de long, des poils de portugaise (ce n’est pas une blague raciste, je suis vraiment d’origine portugaise^^), on passe vite 3 heures à s’arracher des poils, à suer de douleur et donc, à retarder l’échéance jusqu’à marcher sur ses poils. Je vous avais prévenu, c’est un article au summum du sexy et de la féminité aujourd’hui.

Sauf que quand on passe de l’épilateur au rasoir, et qu’on ne sait pas vraiment comment se raser sans se massacrer, on se rend compte qu’on saigne, et qu’on peut saigner beaucoup !

 

Comment se raser sans trop saigner alors ?

Le gommage

 

Si on saigne, c’est souvent parce qu’on a des poils incarnés qui ne veulent pas sortir et quand le rasoir passe dessus, on se croirait dans Scream (lève la main si toi aussi tu as vu toute la saga Scream, même celui qui était interdit au moins de 16 ans, alors que tu en avais 12 et tu te prenais pour une badass).

Le meilleur moyen pour se débarrasser des poils incarnés, c’est le gommage. Et pour ce faire, j’ai deux solutions.

  • Il y a le gommage corporel classique, qu’on achète en grande surface ou en magasin spécialisé.
  • Le gommage maison : Comme j’aime les alternatives et les bons plans, je vous propose une recette maison de gommage pour le corps : on mélange deux cuillères à soupe de sucre (ou de gros sel, c’est encore mieux pour bien gommer mais attention à ne pas l’appliquer sur le visage, il serait trop exfoliant), deux cuillères à soupe d’huile végétale (huile d’olive ou ce que vous voulez), une cuillère à soupe de miel. On fait des mouvements circulaires et on insiste bien aux endroits où les poils incarnés sont là.
  • Le savon noir : Dans mon article sur le cocooning d’automne, je vous expliquais comment j’utilisais le savon noir. C’est LE gommage à avoir dans sa salle de bain. Economique et écologique, il est extrêmement efficace s’il est bien utilisé. On l’applique sur une peau mouillée. On attend une vingtaine de minutes et on rince. Ensuite, avec un gant kessa, on frotte et attention, préparez-vous psychologiquement à ce qui va sortir ! Les poils incarnés vont être exterminés, et il se peut que la crasse sorte tellement que des spaghettis se forment (j’espère que vous n’êtes pas en train de manger devant votre écran). C’est la magie du hammam !

 

On se brosse

Il existe des brosses qu’on utilise chaque jour pour se brosser le corps entier : cette méthode s’appelle le brossage à sec. On se brosse dans un sens précis pour activer la circulation de la lymphe et on y retrouve d’énormes bienfaits pour tout le corps. Si ce sujet vous intéresse, je vous l’expliquerai en détail dans un prochain article. N’hésitez pas à me le dire en commentaire.

Grâce à ce système de brossage, je n’ai plus du tout de poil incarné ! Je trouve que c’est beaucoup plus efficace qu’un gommage classique, le résultat n’a rien à voir. Alors bien sur, la peau est très sollicitée et elle s’assèche pendant ce procédé. Il faut bien l’hydrater après mais en se brossant tous les jours (ça prend quelques minutes), on trouve un vrai changement au niveau de la qualité de la peau, bien plus douce, et aussi au niveau santé.

cuilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *